pierres

Dans ma poche, s'entrechoquent des petits cailloux.
Blancs de souvenirs sucrés, de plaisirs décomptés.
Des petits cailloux qui marquent mes contes-temps.
Chauds et ronds au tempo de mes murmures...

Dans ma poches, s'entrechoquent des petits cailloux.
Noirs d'oublis et de déchirures, glacés et fracturés.
Des petits cailloux qui ponctuent mes états-larmes.
Froids et piquants au rythme de mes silences...

Dans ma poche s'entrechoquent des petits cailloux.
Arc-en-ciel d'Emerveille, kaléidoscope temporel.
Des petits cailloux qui ravivent mes instants-précieux.
Brulants comme la glace et le feu de mes veines.

Dans ma poche s'entrechoquent des petits cailloux.
Que je chéris un à un, pour ce qu'ils représentent.
Des petits cailloux, petits bonheurs ou bien chagrins.
Puisqu'ils ont fait de moi ce que je suis, ce jour d'hui.

 

Valérie PES

Texte sous copyright Sceau1