samedi 19 avril 2008

Quantité de peu…

        Qu’en est-il des chevaliers à l’âme vile, Qui parjurent leurs mots les plus doux ? Que deviennent les promesses faites à fleur de peau, Quand elles s’étiolent à la langueur du temps ?   Qu’aurais-je à gagner à continuer de croire, Que quelque part subsiste le dernier preux, Que Gaïa cache en son sein, en cadeau précieux, Quantité de peu, moi qui ne suis qu’espoir infini ?   Quelle aube nouvelle donnera sa revanche, Quand tant de blessures ont tailladées mon cœur ? Qu’alors je... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 10 octobre 2007

Salammbô

      Tanit à son zénith s’élève couronnée d’étoile La nuit étend son linceul moiré sur la terre. Pas un bruit ne vient troubler l’atmosphère, Pas une seule ombre ne se glisse sous le voile.   Salammbô, les bras en croix, prie la déesse, Psalmodiant  sa litanie en vers impudiques, Qu’elle égraine comme des notes de musique, Et qui s’envolent comme l’écho de nuit d’ivresse.   La lune est pleine comme un ventre rond Portant l’enfant contre son sein, elle veille ! La prêtresse lui fait... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 13:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 4 octobre 2007

Tenebris

        In nomine patrie Je te salut, esprit de la nuit. Qui d’un souffle vaporeux,  Viens se poser à mon creux. Encense moi de déraison Lorsque naît la passion, Je deviens la divine féline Qui t’enjôle et te câline.     In nomine patrie Je te salut, esprit de l’en vie. Quand sur ma peau je te ressens A pleins frissons, à plein sens. Enivre moi de tes caresses De mon cou jusqu’à mes fesses, Vers toi offerte je me tends Appelant nos jeux d’amants     In nomine... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 20:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 1 octobre 2007

Underground

      Lové au secret de nos cœurs qui s’affolent, Ce qui fut pourtant d’une douceur évanescente, Se fait parfois le fardeau de nos âmes folles, Quand la chaleur de nos peaux est absente.   Underground, mon amour Toucher la lumière d’un jour Et s’aimer toujours….   J’ai rêvé tant de fois de toucher ton visage, Que ton premier  regard m’a foudroyé ! Te souviens-tu de l’instant du « passage », Quand ce premier contact nous a d’amour noyé ?   Underground, mon amour Toucher la... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 20:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 28 septembre 2007

Velours

          J’irai puiser sur le velours de tes lèvres La douceur infinie qui manque à ma vie. Je me souviens avoir connu la fièvre Lorsque nos baisers s’éveillèrent à la vie.     Je veux goûter encore et tous jours A l’enivrante caresse de ta langue Car tu fais naître l’envie d’amour Et mon corps chavire et je tangue.     Dentelles noires et frissons indécents Seront nos atours et pareront nos nuits D’écume cristalline de sel incandescent, Et feront de nos corps des... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 19:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 septembre 2007

X l’instant

  Je remercie Dan Garan de m'avoir permis d'utiliser l'une de ses photos.     Elle, se fait amante impudique Se donne à lui sans complexe. Lui, inventant l’amour ludique Attise tous leurs jeux de sexe.     Ensemble ils explorent le désir Donnant à leurs joutes mutines L’aura qui les porte au plaisir Elle et Lui en notes libertines.     Lui, la prend sous son corps La faisant frémir à l’envie Il la goûte, et puis la mord Jusqu’à la porter à la vie.     Elle se... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 17:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 21 septembre 2007

Ysopet

    Grimoire parcheminé, ganté de cuir ambré Révèle-moi les secrets des mondes oubliés. Que sont devenues les Chimères cambrées, Et les fiers Centaures aux bustes dénudés ?   Promènent-ils encore leurs mystères ici bas ? J’imagine un sous bois, où ils seraient là. La Licorne, craintive ne se montrant pas, De peur d’être la proie d’un vil scélérat.   Je ferme les yeux et je revois  les chemins Qu’empruntaient les Dragons au petit matin, Déployant leurs ailes aux reflets carmin Ils s’élevaient... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 18 septembre 2007

ZENITH

      Lumière évanescente et diaphane du petit matin S’élève doucement dans le ciel encore étoilé. Dans les chênes, les oiseaux s’éveillent enfin L’aurore doucement étrenne la belle journée.     Lentement la course de l’astre flamboyant Continu sa route dans le bleu azur du ciel. La forêt se met à mugir de mille chants, Le petit matin se teinte de couleur miel.     Entends-tu les trilles du rossignol amoureux, Qui de ses notes cristallines lance son appel ? Sa chanson est un cri... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 20:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]