lundi 28 avril 2008

Avec des "si"

  Avec des « si » refaire le monde. Comme si cela se pouvait être ! Qu’on me donne les couleurs des aurores boréales et j’accrocherai des milliers de lunes sous les étoiles. Petits lampions magiques illuminant la route des juifs errants qui s’abîment les pieds sur le silex des chemins de traverses. Avec des « si » j’accomplirai des merveilles jusqu’aux pieds des arcs-en-ciel. Devenant Leprechaun j’offrirai la richesse d’un baiser, à tous ceux qui manquent d’amour tout simplement. La tendresse au creux de mes mains en calice,... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 22:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 23 avril 2008

Calogero - Aussi Libre Que Moi

Calogero - Aussi Libre Que Moi Calogero   Calogero - Aussi Libre Que Moi Pop - (C) 2001 Rapas/Mercury Universal Music Division Mercury Tu peux venir te poser sur moi Je ne veux rien t'imposer Reste aussi longtemps que tu voudras Si le voyage à mes côtés Peut simplement te garder Aussi libre que moi Aussi libre que moi Aussi libre qu'on soit Si tu es comme je crois Aussi libre que moi N'aie pas à craindre de me bouleverser Ce qui pourrait arriver Je te laisserai sur ma peau Te tatouer A... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 avril 2008

Juste un peu...

        Instant électrique Petit battements De cœur qui enflent 15 secondes suspendues au temps qui s’arrête.   Il y a mes mains Dans les tiennes Parce que j’ai froid. Tu me réchauffes, Comme une prière Qui prend vie Doucement Malgré toi Malgré moi.   Et puis… Nos corps Qui se frôlent En fraction De seconde Encore. Retenir l’envie Comme jeux Interdits.   Et puis… Tes yeux Qui Parlent En silence Que je lis En transparence Eclat de cristal ! 1 seconde... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 20:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 19 avril 2008

Quantité de peu…

        Qu’en est-il des chevaliers à l’âme vile, Qui parjurent leurs mots les plus doux ? Que deviennent les promesses faites à fleur de peau, Quand elles s’étiolent à la langueur du temps ?   Qu’aurais-je à gagner à continuer de croire, Que quelque part subsiste le dernier preux, Que Gaïa cache en son sein, en cadeau précieux, Quantité de peu, moi qui ne suis qu’espoir infini ?   Quelle aube nouvelle donnera sa revanche, Quand tant de blessures ont tailladées mon cœur ? Qu’alors je... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 avril 2008

Clepsydre de Fée...

Ecrire des histoire de Fées qui pâlissent dans leur sous bois, les ailes à demi voilées de brume, écorchées par les revers qui s'empilent à n'en plus finir, en tour de Pise en château de carte écroulé, voilà ce que mes mots disent en boucle, en spirale et en volute de pensées fatales !Et pourtant, je ne suis pas que cela ! Femme avant toute chose, avant toute créature inconsistante, je suis ! Je suis faite d'émotion, sensibilité à fleur de peau, ça palpite en dedans et pas à demi mot…Quand je donne, je le fais avec toute la... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 21:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 14 avril 2008

Resonance

  Sur les ailes du temps J’ai accroché la lune Et ses bulles d’argent Comme pluie d’écume   J’ai oublié de vivre Trop souvent hélas Sur mon bateau ivre Coulant je trépasse !   Et puis vint la lumière Celle d’une aube pâle Qui se glisse en prière Finissant en doux râles.   Langoureuse complainte Fait en mots, en poèmes, A la folie d’une étreinte Qui s’envole en je t’aime.   Qui peut prévoir l’avenir, Quand la source jaillit ? Nul ne saurait retenir L’instant qui s’affaiblit !   ... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 19:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 10 avril 2008

Carresse-moi...

    Caresse-moi, caresse-moi   Quand ton regard se fait velours L’ambre de tes yeux m’enivre Et m’entraîne en pays d’amour. Sans pudeur à toi je me livre.     Caresse-moi, caresse-moi Légèrement du bout des tes doigts Qui me dessinent délicieusement En me faisant renaître à l’émoi. Je me donne à toi amoureusement     Caresse-moi, caresse-moi De la plume de ta langue audacieuse Qui doucement s’immisce à ma peau En de subtiles volutes si précieuses. Tu m’envoles toujours plus... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 12:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 8 avril 2008

J'espère...

L'espoir est comme le ciel des nuits : Il n'est pas coin si sombre où l'oeil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile [ Octave Feuillet ]
Posté par Rivendell à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 6 avril 2008

Dérive

  Lande éperdue, vallonnée de milliers de grains de peau, transparente sous la caresse du vent d'automne. Au loin le ciel résonne au levé d'un nouveau jour qui prend vie.Alors pourquoi cette gorge qui se noue d'écume, quand les yeux levés elle contemple la lune qui s'endort à l'horizon bleuté ?Petite créature des ombres, cachée sous les frondaisons, elle espère chaque nouveau jour du monde, un avenir où les nuits n'existeraient plus. Les ailes moirées de rosée, petite fée se raccroche à l'infime battement qui subsiste... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 décembre 2007

La Tendresse en Cadeau

  La tendresse en cadeauAlors que tout laissait croireQue l'homme N'est qu'un menteur, Un scélérat sans cœurQui pense Avec son entre cuisse L'esprit en quête d'ailleurs !Ces doutesDevinés RefoulésAu fond Je savais…. Tant de saisons A laisser filer les enviesLes retenirLes maudireLes oublierY croire encoreEspérer sans cessePour mieux en mourir !Sentir mon cœurSe racornirSe dessécherLui appartenirEn soupirs Expirés Pour mieux m'enfuir… La tendresse en cadeauQuand l'automneS'habillât d'ors et de pourpreIl suffit d'un seul motUn... [Lire la suite]
Posté par Rivendell à 21:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]