La Fée à l'Encrier - Michèle Lisin

Illustration :La Fée à l'Encrier - Michèle Lisin de Miroir et Mascarade ( Un Merveilleux blog à découvrir )

 

 

Je suis la Fée à l'encrier, d'encre criée de l'an crié. Putain d'année, qui s'est écoulée !
Il paraît que la fin du monde est proche que bientôt la terre va jouer sa décroche ? Sans vouloir être pessimiste, il y a belle lurette que l'humain fait de la glisse ! Pensant progresser, il ne cesse pourtant de tomber ! Pendant ce temps, sur ma planète, je délie des mots, des métaphores en guise de météorites, imaginant que quelqu'un puisse m'entendre dans ce monde qui s'effrite !

Je suis la Fée à l'encrier, d'encre criée de l'an crié. Putain d'année, qui s'est écoulée !
Il paraît que mes pensées sont vagabondes, que je ne tourne pas rond, que je dégonde ! Et alors ? Où est le mal de vouloir garder la tête dans les étoiles? Utopiste, ça me rend moins triste ! Je réinvente mon univers, tant pis pour vous s'il semble être à l'envers ! L'en vers, de mes récits, c'est qu'ils s'entrouvrent sur l'Emerveille et rien de moins que le pays de mon imaginaire.

Je suis la Fée à l'encrier, d'encre criée de l'an crié. Putain d'année, qui s'est écoulée !
Il paraît, qu'en rime qui ne riment à rien, on ne peut atteindre que trois fois rien ! Que faire, si le destin me destine à rimer de tout et de rien ? J'ai perdu 2 fois "maman, mamie", cru gagner, mais comme "jamais 2 sans 3"  il a bien fallut que je me résigne à "perdre" encore 1 fois, cette fois c'est toi ! Je pourrais ne plus croire au conte de fée, mais tout compte fait, je persiste à croire qu'il existe un autre côté de ce miroir.

Je suis la Fée à l'encrier, d'encre criée de l'an crié. Putain d'année, qui s'est écoulée !
Il paraît qu'avec le temps on oublie tout, je ne crois pas que ce soit le cas, pas pour ces "tout" qui m'ont construite et parfois aussi détruite ! J'ai tracé à l'encre bleu marine, ma carte du tendre, mes en vie, mes morts aussi. Demain, est à portée de main, mais je n'ai pas encore la clé pour m'ouvrir la vaine espérance !

Je suis la Fée à l'encrier, d'encre criée de l'an crié. Putain d'année, qui s'est écoulée !
Si j'avais tu mes mots croisés lorsque ta grille s'est ouverte sur ton vent de liberté, j'aurais peut être acquis cette sérénité, qui me prend à défaut chaque fois que mon esprit vacille à la brûlure d'un rendez-vous manqué ! Sans regret, ni pierre tombale, j'ai enterré mon cœur battant chamade. Sous la croix, repose un ment-songe lié d'un ruban rouge sang, attendant l'heure du dénouement…..

 

Valérie Pes

Texte sous CopyrightCopyright